Conseil municipalTribuneComment mieux vivre le télétravail grâce à un espace de coworking ?

juin 30, 20200
https://www.soufflenouveau-plessis-robinson.fr/storage/2019/11/coworking.jpg

Christelle Carcone et Jean-Paul Huteau, élus d’opposition au Conseil Municipal du Plessis-Robinson publient, dans le dernier numéro du magazine municipal Le Petit Robinson, une tribune relative à la création d’un espace de co-working, une des propositions du programme Un souffle nouveau pour Le Plessis-Robinson.

Retrouvez la tribune

Fidèles à nos valeurs et à notre façon d’être, nous vous avons écoutés durant le confinement et le déconfinement. Un thème est régulièrement revenu dans nos échanges : votre rapport au travail. Conséquence de la crise sanitaire et économique que nous traversons, le télétravail a pris une nouvelle dimension pour beaucoup d’entre vous et d’entreprises.
Néanmoins, les limites de cette solution de flexibilité ont également été exposées au grand jour : difficultés techniques (tous les salariés ne bénéficient pas de connexion à haut débit ou de siège ergonomique), l’absence de contacts humains avec les collègues, la porosité difficile à gérer entre vie professionnelle et personnelle. Ces frontières sont essentielles pour l’équilibre de vie.
Dans le programme que nous vous avons présenté, nous préconisions un espace de « coworking » afin que les Robinsonnais(e)s puissent bénéficier de conditions optimales de travail en dehors de leur domicile. Le rôle des différents lieux et espaces de travail va automatiquement être redéfini et aura des répercussions sur notre façon de travailler. Très récemment, une mairie du sud des Hauts-de-Seine a mis à disposition un hall de travail partagé de 1500m2 avec Wifi gratuit, une soixantaine de postes, pour permettre à ses habitants en télétravail de sortir de chez eux.

Il nous paraît essentiel qu’un lieu moderne et fonctionnel soit proposé dans notre ville afin que les salariés qui le peuvent aient à leur disposition un tel espace aménagé de travail. En qualité d’élus d’opposition, nous souhaitons convaincre la municipalité actuelle d’étudier cette proposition.
L’immobilier d’entreprise va également être profondément impacté par cette crise sanitaire. Il en sera de même pour l’immobilier résidentiel. Les logements vont devoir intégrer de nouveaux services, comme une connexion Internet en fibre optique performante et un espace bureau dédié.
De 3% avant la crise sanitaire, le télétravail a atteint 20% parmi les salariés. Un retour à plus de 10% est envisagé par l’ensemble des partenaires sociaux d’où l’importance de ce projet pour les Robinsonnais(e)s.

> Voir le Petit Robinson

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

logo footer
Un souffle nouveau
pour Le Plessis-Robinson
Contact